Jimmy Dinolfo | Créateur Verrier promotion 29 option Vitrail

Après un master en Arts et Culture à Metz, Jimmy a voulu se former à la technique du vitrail au plomb au sein de la formation Créateur Verrier du Cerfav. Voici son projet de diplôme « Lucid Dream » qui fera partie de l’exposition « Apophénie : l’art de voir autrement ».

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

Jimmy Dinolfo en atelier de vitrail | ©Cerfav

Projet Lucid Dream : Intelligences Artificielles

Passionné par l’évolution des Intelligences Artificielles (IA), Jimmy s’interroge sur la manière dont la frontière entre l’être humain et la machine devient de plus en plus floue.

« Les possibilités, complexités et nuances dont les algorithmes disposent me poussent à l’admiration en voyant la capacité humaine à retranscrire à travers une machine, ce que nous pensions unique et indivisible de l’Homme, à savoir sa capacité à communiquer, sa créativité. »

Images produites par l’IA Wombo Dream d’après les mots « Ghost in the shell »

La création d’images artistiques par les IA, fortes d’émotions et d’impressions, est maintenant possible malgré le fait que les algorithmes n’aient « jamais vécu ». Avec Lucid Dream, Jimmy a souhaité donner corps et matière à ces images synthétisées. Habitué•es à être submergé•es d’informations de manière constante, la production de ces images suit ce même mouvement. En évolution constante, faire le choix de les transposer en vitrail est aussi une manière de leur donner une certaine pérennité.

Projet Lucid Dream : De l’abstrait au vitrail

Détail de Lucid Dream | ©Nicolette Humbert

L’artiste utilise des IA graphiques et notamment Wombo Dream pour réaliser ses premiers graphismes. A partir de quelques mots, une image nait, évolue. Il fait le choix d’en choisir certaines et de leur appliquer la technique du vitrail au plomb.

Détail de Lucid Dream | ©Nicolette Humbert

Pour la réalisations de ses panneaux, il utilise également la peinture sur verre à laquelle il mêle la peinture acrylique ou la peinture à l’huile.

Et après le Cerfav ?

Par la suite, Jimmy souhaite obtenir le statut d’artiste, réaliser des résidences artistiques et faire le tour du monde. En trois mots « créer toujours plus ! »

Contact

Mail | jimmy.dinolfo@laposte.net

Instagram | @myfo.ink

Affiche de l'exposition Apophénie des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs du Cerfav 2022

Karl Cymbalista | Créateur Verrier promotion 29 option Vitrail

Avant de suivre la formation de Créateur Verrier au sein du Cerfav, Karl Cymbalista est Technicien du Spectacle Vivant Son et Lumière, musicien et compositeur. Voici son projet de diplôme « Difra.Zia » qui fera partie de l’exposition « Apophénie : l’art de voir autrement ».

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

Karl dans l’atelier de sérigraphie | ©Cerfav

Projet Difra.Zia :

Karl s’est intéressé à la création d’un dispositif en verre permettant d’amplifier la musique. Dans le souci de proposer une qualité de son optimale, il s’est attaché à trouver le juste équilibre entre forme et répercussions sonores. De cette recherche est née la corne de diffraction sonore Difra.Zia.

Difra.Zia | ©Nicolette Humbert

Ses valeurs éthiques ont influencé la conception de cet objet qu’il a pensé avec le principe de Low Technologie. Inspirée du modèle Smith Horn 2397, Difra.Zia utilise les propriétés acoustiques du verre pour amplifier le signal sonore d’un Smartphone, sans électronique. Via un dispositif en bois, appelé « Woodslot », le Son garde de l’intensité et de la dynamique pour ensuite se propager dans les Pâles en verre sans perdre en qualité.

Projet Difra.Zia : travail du verre à froid

Détails Difra.Zia | ©Nicolette Humbert

Pour réaliser Difra.Zia, Karl utilise le travail du verre à froid et la technique du thermocollage. C’est un objet unique et élégant dont la signature sonore repose sur ses matériaux et sa forme.

Modélisation 3D de Difra.Zia | ©Karl Cymbalista

Il s’est appuyé sur les outils du Fablab du Cerfav pour modéliser son prototype. Le socle en deux parties accueillant le téléphone a d’abord été réalisé en impression 3D pour pouvoir vérifier la qualité de réverbération du son avant de le concevoir en bois.

Et après le Cerfav ?

Pour la suite, il souhaite se spécialiser en verre au chalumeau et envisage pour cela le tour des verriers chalumistes de France et de Navarre.

Contact

Mail | kacymba@outlook.fr

Affiche de l'exposition Apophénie des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs du Cerfav 2022

Célia Ienna | Créateur Verrier promotion 29 option Vitrail

Suite à un Baccalauréat Arts Appliqués et à un CAP en vitrail au plomb, Célia est venu compléter sa formation technique en arts verriers au sein du Cerfav. Voici son projet de diplôme « Héritages » qui fera partie de l’exposition « Apophénie : l’art de voir autrement ».

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

Célia en atelier de parachèvement | ©Cerfav

Projet Héritages : traverser le deuil

Célia a choisi de concevoir un ensemble de pièces faisant écho aux différentes étapes du processus de deuil. Héritages se veut être un projet de design permettant d’informer et d’accompagner les personnes traversant une expérience similaire.

œuf Courage ©Nicolette Humbert

Cette expérience introspective propose de marquer le passage d’une étape à une autre par la manipulation d’une pièce dédiée. Celles-ci sont en forme d’œuf avec un noyau en verre en son cœur. Pour l’atteindre, il faut gratter le plâtre, creuser la terre, faire preuve de patience, de réflexion et de courage.

Petit à petit, un rituel s’installe où les gestes et les émotions viennent s’entremêler.

Enveloppes | ©Nicolette Humbert

Projet Héritages : à chaque étape de deuil, sa technique verrière

Célia a fait appel à différentes techniques pour créer ses noyaux en verre. Chaque technique par son aspect final mais aussi par sa mise en œuvre rend compte de l’émotion d’une étape précise : du choc à la fuite, de la déstructuration à la restructuration pour finir avec la reconnaissance du courage d’avoir surmonté cette épreuve.

œuf Choc et sidération | ©Nicolette Humbert

Par exemple la technique du givrage lui permet de donner corps au choc et à la sidération face à l’annonce du décès. L’éclat du bouchardage dévoile une lueur d’espoir, celle attendue pour affronter la suite.

Détail de l’œuf Fuite et Recherche | ©Nicolette Humbert

Pour l’étape de destructuration, Célia vient choquer l’œuf par la technique de trempage à chaud tandis que la mise en œuvre de la technique japonaise Kintsugi vient sublimer les fêlures à l’or : l’esprit est maintenant capable de vivre avec la tristesse.

Détail de l’œuf Restructuration | ©Nicolette Humbert

Et après le Cerfav ?

A la suite de Créateur Verrier, Célia envisage un CAP décoration sur verre ou un salariat dans un atelier de verrier.

Contact

Instagram | @celiaienna

Mail | celia.ienna@gmail.com

Affiche de l'exposition Apophénie des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs du Cerfav 2022

Jean-Christophe Cronel | Sculpteur|Promotion 30 Concepteur Créateur

Après avoir découvert la sculpture à 20 ans, Jean-Christophe Cronel, nancéen, s’exerce sur tous les matériaux qu’il rencontre. C’est le travail des métaux qu’il explore pour sa formation en Concepteur Créateur au Cerfav. Voici son projet de diplôme « Vespula » qui fera parti de l’exposition « Apophénie : l’art de voir autrement ».

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

Jean-Christophe dans son atelier | ©Jean-Christophe Cronel

Projet Vespula : Défendre et protéger la sensualité

« Ma proposition : sacraliser le corps féminin par un buste charnel, attirant mais inaccessible puisque protégé par une armure amovible aux caractéristiques à la fois intime par sa forme de type lingerie/bustier et forte par ses muscles abdominaux volontairement exagérés et sa composition en métal. »

Croquis | ©Jean-Christophe Cronel

Jean-Christophe s’inspire de la mythologie et des comics pour donner corps à une protection contre le harcèlement. L’accessibilité au corps peut être rendue impossible à l’observateur. Sa pièce artistique est réalisé en acier et laiton, forgé et soudé.

« L’idée de libre choix ( vision de l’artiste homme que je suis ) d’accorder ou de ne pas accorder l’accès à « l’intimité » de cette sculpture sera toujours possible, mais comme pour un jeu de séduction, il faudra trouver un « code » pour retirer cette armure. »

Vespula | ©Jean-Christophe Cronel

Contact

Mail|jccroncl-sculpteur@gmail.com

Instagram|@jccronel

Site|jc-cronel-sculpteur.wixsite.com/official

Affiche de l'exposition Apophénie des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs du Cerfav 2022

Gwenola Hatet | Créateur Verrier promotion 29 option Vitrail

Après un DMA en vitrail à Olivier de Serres, Gwenola s’est spécialisée en peinture sur verre pour ensuite travailler dans plusieurs ateliers de vitrail. Elle est venue se former au Cerfav intéressée par la manière de lier patrimoine et création. Voici son projet de diplôme « ELLES » qui fera partie de l’exposition « Apophénie : l’art de voir autrement ».

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

Gwenola en atelier de vitrail au Cerfav | ©Cerfav

Projet ELLES : les femmes au cœur de son travail

Pour son projet Design Gwenola s’est intéressée à la conception de vitraux pour l’Eglise romane Sainte Marie-Madeleine de Marast. Elle a choisi de travailler sur les baies basses des bas-côtés et celles du choeur.

ELLES à l’Église Sainte Marie-Madeleine de Marast | ©Gwenola Hatet

En se penchant sur la vie de Sainte Marie Madeleine et sur l’évolution de son image à travers les siècles, Gwenola a découvert une femme forte et indépendante loin de la croyance populaire la dépeignant comme prostituée. Peindre les 3 figures que réunit le nom Marie Madeleine : la prostituée, Marie de Béthanie et Marie Madeleine, lui permet de mettre en avant l’importance des femmes dans le catholicisme. Ces figures, pièces centrales de la composition, sont placées sur la baie principale du chœur.

Détail du projet ELLES | ©Nicolette Humbert

Même si certaines ne sont pas issues du monde catholique, elle a choisi de représenter d’autres femmes qui lui tiennent à cœur comme Catharine Alice, MacKinnon, Tarana Burke, Serena Williams ou Malala Yousafzai.

« Certaines peuvent porter à débat (comme pour Marie-Madeleine) mais leurs actions me semblent importantes. La majorité sont représentées pour leur combat contre les violences sexuelles. »

Projet ELLES : peindre leurs combats

Maquette du projet ELLES | ©Gwenola Hatet

Gwenola utilise plusieurs techniques de peinture sur verre. Les scènes représentées sont faites à la grisaille noire avec un dépoli à la peinture réalisé sur le verso. Du verre coloré est présent succinctement.

Détail de peinture sur verre | ©Nicolette Humbert

Fil conducteur le long des baies, l’ondulation en référence aux cheveux détachés de Marie Madeleine, symbole de sa liberté, est présente en peinture mais également sur son choix de montage et le verre utilisé. En effet, elle travaille avec un verre présentant de légères ondulations en surface puisque c’est un verre float recuit.

Et après le Cerfav ?

Gwenola souhaite suivre la formation Concepteur Créateur au Cerfav puis créer son propre atelier de vitrail.

Contact

Mail | gwenola.hatet@hotmail.fr

Instagram | @gwenhatet

Affiche de l'exposition Apophénie des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs du Cerfav 2022

Antoine Ordonaud |Concepteur créateur en métier d’art promotion 30 |Option décoration

Après un DNAP aux Beaux-arts de Tours, Antoine Ordonaud arrive au Cerfav en 2021 pour entamer les deux années de Créateur Verrier, option décoration. Après l’exposition « Un dernier verre? » au Musée des Beaux Art de Nancy, il poursuit son parcours d’artisan verrier en intégrant la 30 ème promotion de Concepteur Créateur. Voici son projet de diplôme « 7S[o] » qui fera partie de l’exposition « Apophénie : l’art de voir autrement ».

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

Antoine Ordonaud en atelier de parachèvement au Cerfav | ©Cerfav

“J’articule ma pratique artistique autour de la réinterprétation des mythes et croyances à l’ère du tout numérique”

 Le projet d’Antoine tourne autour de l’éco-anxiété. Il crée des liens entre cette catastrophe et les divers mythes du Déluge existant à travers le monde. En effet on y retrouve le même déferlement de puissance naturelle; Tsunamis, ouragan, tremblement de terre, maladie, famine…qui vient balayer, détruire l’Humanité, la punir pour les crimes qu’elle à commis (ici l’inaction climatique) afin de laisser une terre vierge, prête au renouvellement.

Détail de 7S[o] | ©Cerfav

Antoine Ordonaud se base donc sur le livre de l’apocalypse selon Saint Jean et utilise la symbolique des septs sceaux, qui une fois brisés libérerons de nombreux cataclysmes. Il commence donc par réaliser sept seaux en pâte de verre, d’une vingtaine de kilos chacun. A l’intérieur de ces sceaux, en négatif, une étrange sclupture, symbolisant un trou noir, le fait que notre monde soit en train de colapser, de s’effondrer sur lui même. 

Détail de 7S[o] | ©Cerfav

Il pleut des cordes, faut il y grimper ou s’y pendre?

Pour représenter l’absurdité de notre situation écologique, et l’inaction collective qui l’accompagne, Antoine Ordonaud décide de représenter sept formes humanoïdes, coulées en cire noire, et coiffées de ses seaux en verre. Le spectateur se retrouve face à ces créatures, coincées dans leur déni, en attente de la catastrophe. 

Détail de 7S[o] | ©Cerfav

Et après le Cerfav?

Antoine Ordonaud souhaite ouvrir son propre atelier, et continuer à développer son processus créatif.

Contact

Mail|ordonaud.antoine@gmail.com

Instagram|@antoine_ordonaud

Affiche de l'exposition Apophénie des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs du Cerfav 2022

Léa Pierre | Créateur Verrier promotion 29 Option Vitrail

Après une Licence d’Arts Plastiques à Metz, Léa a saisi l’opportunité d’intégrer la promotion 29 de Créateur verrier au Cerfav. Voici son projet de diplôme « De l’autre côté » qui fera partie de l’exposition « Apophénie : l’art de voir autrement ».

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

Léa en atelier de pâte de verre au Cerfav | ©Cerfav

Projet « De l’autre côté » : apprivoiser ses peurs

Suite à un diagnostic médical, Léa a appris à connaître ce qu’elle voyait jusque là comme un « démon » : son autisme. « De l’autre côté » est une manière de personnifier les troubles mentaux sous forme de démon. Bien qu’ils fassent peur, il faut les accepter puisqu’ils sont une part de nous.

« De l’autre côté » | ©Nicolette Humbert

Intéressée par l’art thérapeutique, Léa recherche à travers ses créations à transmettre l’importance de reconnaître et d’accepter ses démons, même s’ils peuvent faire peur. Léa propose une fenêtre sur un esprit tumultueux d’où surgit un petit monstre.  Interface entre l’extérieur et l’intérieur, l’échappée du démon fait paradoxalement naître des fleurs à ses pieds.

Projet « De l’autre côté » : la pâte de verre pour donner forme à son démon

Sculptures au chalumeau | ©Léa Pierre

Après des essais en sculpture du verre au chalumeau, elle se tourne vers le procédé de la pâte de verre pour réaliser son démon. Elle le sculpte dans la cire pour réaliser un moule selon le procédé de moulage à la cire perdue.

Premier prototype de démon en pâte de verre | ©Léa Pierre

Les roses qui éclosent aux pieds du démon sont également réalisées en pâte de verre. Pour traiter des tumultes de l’esprit, elle a choisi de travailler avec une argenture particulière qui fait écho à une surface nébuleuse chaotique.

Détail du projet « De l’autre côté » | ©Nicolette Humbert

Et après le Cerfav ?

Léa s’interroge encore sur la possible création d’entreprise ou son envie de compléter sa formation par une spécialisation en décoration sur verre.

Contact

Mail | lea.pierre57@live.fr

Instagram | @morfalus_

[Azimuts] Exposition à l’Hôtel de Région de Metz

Jusqu’au 18 septembre 2022, retrouvez à la maison de l’Hôtel de Région de Metz des pièces de diplôme d’anciens élèves du Cerfav, conservées dans les collections du Cerfav. Sont également présentes des pièces actuelles d’artistes verriers installés dans la Région Grand Est.

De haut en bas : Sahyun Kim : « Lignes », Léonie Harnois vases « Musaa », Géraldine Duriaux « Viverrin » et « Volupâtte II »

Les projets des artistes verriers du Cerfav :

S’glass et Eclat d’âme de Maya Thomas, Le flipper de la fin des temps et Le jeu du cimetière par Jonathan Dri, Hors del païs créé par Mylène Billand, les vases Musaa de Léonie Harnois, Aléas par Andrea Berthet, Gravité de Laetitia Bontems, La maison des chimères par Flore Delfosse, les pièces Memento Mori et Pluton de Laura Pierson, la collection Lignes de Sahyun Kim, Instant thé par Marie Flambard, et enfin, vous pourrez admirez les Malins sous ventouses d’Anne Verfaillie.

Artiste verriers :

Gérald Vatrin présente Sira, Géraldine Duriaux expose Viverrin et Volupâtte II, Atelier Pelletier révèle Plateau Poisson chat, Fleurs noires et ses oeufs.

Quentin Enclos|Concepteur Créateur, promotion 30| Ferronier d’art

Un peu touche à tout, Quentin Enclos s’est frotté à plusieurs métiers d’art; l’ébénisterie, menuiserie, métallier, avant d’obtenir  un CAP en ferronnerie d’art. Dans son projet “Souviens toi d’être toi-même », il s’interroge sur la connaissance de soi, et illustre certains concepts qui jalonnent cette quête grâce à des éléments forgés. 

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

©Nicolette Humbert

Courage, angoisse, conscience.

La quête de soi est un chemin qui peut s’avérer difficile et effrayant, qui demande du courage. c’est notamment cette notion qui intéresse Quentin. En effet, plusieurs étapes dans le processus d’introspection demandent du courage; le courage de regarder ses failles en face, le courage d’affronter le regard de nos semblables, le courage de demander/ accepter de l’aide, et enfin le courage d’entamer les recherches de son vrai soi, d’effectuer certains changement, et de s’accepter.

©Nicolette Humbert

On peut donc s’imaginer que cette démarche est un combat, contre soi et les autres, pour soi aussi! Ainsi Quentin Enclos décide de créer une installation comportant une épée, élément forgée symbolisant la lutte et  le courage. La peur, qui précède le courage, sera aussi présente, ainsi que la connaissance, représentée par une coupe damassée.

@Nicolette Humbert

A la manière d’une vanité du 17 ème siècle (nature morte visant à rappeler à l’homme qu’il n’est pas éternel, qu’il va finir par mourir), l’installation de Quentin est une ode au développement des individus par eux même,  pour qu’ils apprennent à se connaître  et agissent en accord avec ce qu’ils sont réellement.

Et après le Cerfav ?

Une fois son parcours de concepteur créateur achevé, Quentin Enclos souhaite ouvrir son propre atelier de ferronnerie d’art à Metz.

Contact

mail| enclosquentin@gmail.com

Instagram | @quentinenclos

Affiche de l'exposition Apophénie des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs du Cerfav 2022

:

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Sinscrire-pour-recevoir-le-programme-des-prochains-stages-verre-1.png.

Briana-Lee De Metz | Créateur Verrier promotion 29 option Décoration sur verre

À 16 ans, Briana-Lee fait un stage chez un souffleur de verre et c’est la révélation ! Après un BTS Design de Produits à Moulins, elle décide de se former à la décoration sur verre dans la formation Créateur Verrier du Cerfav. Voici son projet de diplôme « Thyos » qui fera partie de l’exposition « Apophénie : l’art de voir autrement ».

Apophénie : l’art de voir autrement est l’exposition collective des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs en fin de formation au Cerfav, ouverte au public du 30 juin au 18 septembre 2022 à la Basilique Saint Vincent, Metz (57).

Briana-Lee en atelier de pâte de verre | ©Cerfav

Projet Thyos : s’offrir du bien-être

C’est suite à sa propre expérience liée au stress que Briana-Lee a envisagé la création de Thyos. Ce produit comporte un diffuseur de CBD en verre ainsi qu’un kit de fabrication de cônes de CBD avec une presse.

Premier prototype de Thyos | ©Briana-Lee De Metz

En plus d’utiliser les principes actifs de la plante, le projet vise à détendre l’utilisateur par son aspect visuel. La fumée évolue dans des formes soufflées réconfortantes, jusqu’à son point d’impact: le Mont-Everest, re-créant un paysage naturel.

La nécessité d’assemblage du diffuseur à chaque utilisation permet de mettre en place un rituel. Ce moment privilégié va venir apaiser et détendre l’utilisateur.

Projet Thyos : verre soufflé et pâte de verre

Briana-Lee a créé Thyos dans la suite de son projet La dame Ô Sommet, une pièce en verre soufflé réalisée pour le concours Veralia.

La dame Ô Sommet | ©Nicolette Humbert

Nouveauté pour Thyos, la structure en verre portant le cône de CBD est composée de 4 parties dissociées faisant appel à des techniques variées.

La structure réunit verre soufflé et technique de décoration, deux domaines que j’aime exploiter. Elle joue avec la notion d’équilibre entre deux cercles, métaphore entre le psychique et le physique.

La base représente le mont Everest. Elle est réalisée en pâte de verre. Les deux autres contenants, eux, sont créés avec la technique du verre soufflé à la canne. Enfin, le foyer sur lequel reposera le cône est réalisé au chalumeau en borosilicate pour pouvoir résister à la chaleur de la combustion.

Échantillons avant parachèvement pour Thyos | ©Cerfav

Pour réaliser la presse, Briana-Lee a dessiné puis modélisé sa forme pour pouvoir imprimer un premier prototype en PLA avec l’imprimante 3D du Fablab du Cerfav. Par la suite, le cône de CBD sera réalisé en bronze par Philippe No car cela permettra le passage au four alimentaire (le cône de CBD nécessitant d’être cuit).

Prototypes de la presse |©Briana-Lee De Metz

Et après le Cerfav ?

Briana-Lee veut continuer à se former aux techniques du verre avec un CAP en soufflage de verre puis elle envisage un DSAA.

Contact

Mail | briana.lee.demetz@gmail.com

Instagram | @briana_lee.design

Affiche de l'exposition Apophénie des Créateurs Verriers et Concepteurs Créateurs du Cerfav 2022