Cerfav | Atelier verrier mobile : démonstrations de soufflage

Dès le 3 octobre et à l’occasion des 30 ans du Cerfav, le premier atelier verrier mobile du Cerfav partira sur les routes du Pays de Colombey et du Sud Toulois et passera même par Nancy le 14 octobre. Plusieurs dates sont déjà programmées pour proposer des démonstrations de soufflage de verre aux habitant·es.

atelier verrier mobile de soufflage de verre

Voici un retour sur la réalisation de ce projet assez fou et les étapes clés de ce beau challenge qu’ont relevé avec enthousiasme Anthony Vallée, responsable maintenance au Cerfav, et son bras droit Gwendal Bracke.

Fanny Guenzi (FG) : Pourrais-tu me dire combien de temps et combien de personnes ont été mobilisées sur ce projet ?

Anthony Vallée (AV) : Au total, deux personnes, Gwendal et moi, à temps plein sur deux mois de travail. Mohamed [Zahaf, chargé de projet R&D] est également intervenu au tout début du projet pour nous orienter sur la conception du four.

transformation d'une caravane en atelier verrier mobile de soufflage de verre par le Cerfav

FG : Sais-tu comment est né ce projet ?

AV : Cette année, le Cerfav fête ses 30 années d’existence. La direction avait l’envie de profiter de cette occasion pour sortir le verre des murs du Cerfav et de pouvoir proposer de l’animation directement dans les villages. Beaucoup d’habitant·es des villages proches de Vannes-le-Châtel sont déjà client·es de notre Galerie|Atelier et viennent en famille participer aux animations proposées toute l’année. Mais on sait aussi qu’il y en a qui ne nous connaissent pas.

Nous avons alors eu cette idée de réhabiliter une caravane en un atelier de soufflage. Un projet un peu farfelu que nous avons, Gwendal et moi, tout de suite accepté. Un tel projet ne peut pas se refuser !

l'atelier verrier mobile de soufflage de verre du Cerfav

Comment transformer une caravane en un atelier de soufflage de verre ?

FG : La première étape a donc été d’acheter une caravane, j’imagine. Est-ce qu’il y avait déjà des contraintes à prendre en compte?

AV : Oui en effet, nous savions que l’espace intérieur dont nous avions besoin ne devait pas être inférieur à 5 m sur 2 m, soit 10 m² utiles. Une fois le budget déterminé, nous avons donc acheté une caravane.

transformation d'une caravane en un atelier verrier mobile de soufflage de verre par le Cerfav
transformation d'une caravane en un atelier verrier mobile de soufflage de verre par le Cerfav

FG : Quels ont été les premiers travaux ?

AV : Nous avons commencé par déshabiller complètement l’intérieur de la caravane. Comme nous ne savions pas comment étaient fixés les éléments, nous avons eu un peu peur lors de ce démontage. Mais au final, peu de casse, la carcasse est restée fixe et tout s’est bien passé.

Nous avons ensuite tout nettoyé, consolidé quelques éléments de façade et refait l’étanchéité au niveau du toit. Le plancher a été remplacé par du plancher ignifugé, nécessaire dans notre projet.

Ensuite, nous avons également créé une nouvelle ouverture dans la façade pleine. Nous voulions effectivement créer un système de double porte pour permettre au public de voir au maximum les verriers travailler. Nous ne savions alors pas comment la caravane allait se comporter, les parois étant souples et très fines. Tout s’est encore une fois bien passé. Une fois cette ouverture faite, nous avons juste dû installer des renforts pour solidifier toute la structure.

transformation d'une caravane en un atelier verrier mobile de soufflage de verre par le Cerfav
transformation d'une caravane en un atelier verrier mobile de soufflage de verre par le Cerfav

FG : Comment avez-vous pensé l’aménagement intérieur de la caravane ?

AV : Comme nous souhaitions utiliser l’une des aérations existantes du toit pour créer la cheminée, c’est l’emplacement du four verrier qui a déterminé la disposition du reste des éléments.

Le banc du verrier que nous y avons mis est le même que ceux utilisés par les stagiaires du Cerfav. Sa seule particularité est qu’on a rajouté un système pour y adapter une table. Cette table va pouvoir servir, si nécessaire, à faire de la démonstration de filage de verre au chalumeau.

l'atelier verrier mobile de soufflage de verre du Cerfav

Une tablette fixée au mur permet d’exposer des pièces en verre. Nous avons également installé un éclairage réglable pour diffuser une ambiance intérieure chaleureuse.

Le verrier, équipé d’un micro-cravate va pouvoir communiquer avec le public et expliquer en direct ses gestes techniques.

FG : Peux-tu m’en dire plus sur le four verrier ? L’avez-vous réalisé en interne ? Quelles étaient les contraintes à prendre en compte?

AV : Tout à fait. Nous avons fabriqué un four à creuset alimenté par du gaz, qui peut contenir 25 kg de verre. Cette capacité est suffisante pour réaliser des démonstrations pendant environ 4 à 5 heures.

la fabrication du four verrier de l'atelier verrier mobile de soufflage de verre du Cerfav
la fabrication du four verrier de l'atelier verrier mobile de soufflage de verre du Cerfav

Nous l’avons équipé d’une porte coulissante que nous avons fabriquée, pour éviter une chauffe trop importante dans la caravane et de l’inconfort pour le verrier. En comprenant les temps de séchage, la réalisation du four nous a pris 2 semaines de travail.

FG : On sait que le verre doit être à 1150°C pour être travaillé par les verriers. Quels seront les impératifs à prendre en compte avant les premiers cueillages de verre ?

On ne peut pas rouler avec du verre en fusion. Il faut donc mettre le four en route une fois arrivé sur le lieu de la démonstration. Il faut compter 8h de chauffe pour monter progressivement à température et commencer à avoir un verre utilisable par le verrier. Pendant ce temps de chauffe, on pourra proposer de la démonstration de verre au chalumeau.

FG : Une fois réalisées, les pièces en verre doivent redescendre lentement en température pour ne pas casser à cause de la différence de température. Habituellement cela se passe dans un four de recuisson dédié. Comment cela est-il prévu ?

AV : Comme effectivement nous n’allons pas pouvoir recuire les pièces en verre, nous avons prévu d’utiliser de la vermiculite. Il s’agit d’un matériau dont se servent les chalumistes et qui permet de refroidir progressivement et rapidement de petites pièces en verre. Les petites sculptures et gobelets réalisés en démonstration pourront donc être gardés.

l'atelier verrier mobile de soufflage de verre du Cerfav

L’allumage du four et les premières démonstrations de soufflage depuis l’atelier verrier mobile : un succès !

FG : Le 2 septembre dernier, nous avons inauguré en interne l’atelier verrier mobile. C’était la première fois que nous testions en temps réel son fonctionnement. J’imagine que ça a été un moment spécial pour Gwendal et toi, non ?

Oui effectivement, nous étions un peu nerveux ! Même si les premiers essais nous avaient prouvé que la caravane se comportait bien et qu’elle résistait à la chaleur, c’était la première fois qu’on allait monter la température au max et qu’on allait la maintenir pendant plusieurs heures. Nous avions installé des capteurs pour mesurer la température à plusieurs endroits de la caravane. A certains endroits, il faisait 40 degrés, rien de plus qu’une journée d’été en plein soleil.

Nous avions également peur que le creuset ne casse car on doit ici chauffer le four plus rapidement qu’habituellement. Mais tout s’est bien passé !

l'atelier verrier mobile de soufflage de verre du Cerfav

Nous avions allumé le four à 10h. A 18h, la souffleuse de verre a pu faire les premiers essais et à 20h, elle a pu travailler le verre de manière optimale. Elle-même a pu nous confirmer que la chaleur n’était pas trop importante à l’intérieur de la caravane et que tout était fonctionnel. Challenge relevé !

Pour connaître les dates de la tournée de l’atelier verrier mobile, rdv ici

[EXPO] « L’autre vitrail : création et innovation au Cerfav » Metz

Dans le cadre des 800 ans de la Cathédrale de Metz, le Cerfav expose à la porte des Allemands du 23 janvier au 13 juin. Cet événement « L’autre vitrail : création et innovation au Cerfav » intervient également dans la programmation des 30 ans du Cerfav en 2021. Les 13 exposants sont tous issus de la formation Créateur Verrier, option verre et lumière (vitrail).

L’EXPOSITION L’AUTRE VITRAIL : CRÉATION ET INNOVATION AU CERFAV

« De nos jours, au sein de l’atelier vitrail du Cerfav, Centre Européen de Recherches et de Formation aux Arts Verriers, l’enseignement des techniques ancestrales du vitrail et de l’innovation par le prisme des outils numériques, se mélangent en une savante symbiose. Un mélange des genres s’opère, une perméabilité et transversalité naissent entre les techniques verrières, provoquant la création d’œuvres hybrides. Ainsi s’entremêlent morceaux de verres de couleur découpés, mise en plomb et des éléments en pâte de verre, en verre soufflé, en bois, en fibre, etc.

Des expressions nouvelles surgissent par le biais des techniques du thermoformage et du fusing. Le vitrail actuel s’épanouit toujours à la lumière, clôt les percements architecturaux et est porteur de sens, mais plus uniquement. Les créateurs l’emploient comme médium sculptural, développent des volumes inattendus. Cloué sur une surface plane et opaque, le vitrail devient tableau. Il s’inscrit dans le genre de la performance ou encore de l’installation contemporaine en liaison avec des projections animées et sonores.

Les recherches menées aboutissent souvent à des innovations techniques, augurant de nouveaux axes de conception. Tour à tour, les vitraillistes explorent les propriétés des matériaux mis en œuvre et testent significativement leurs limites. De plus en plus, le vitrail prend des formes ou se cristallise dans des rôles où l’on ne l’attend pas. Il revêt ainsi la fonction de paroi, de flipper, de paravent, de suspension, de diorama, ….

Bref, l’art du vitrail est loin de s’essouffler et réserve maintes surprises aux esprits curieux désireux de se laisser étonner. »

Anne Pluymaekers, coordinatrice de l’exposition et responsable de la médiation culturelle du Cerfav

LES CRÉATEURS VERRIERS EXPOSANTS

Mylène Billand, Marine Blot, Fabien Cadamuro, Catherine Cattin, Antonio Cos, Jonathan Dri, Aline Laroche, Jeanne Legrand, Adèle Merlin, Camille Naudin, Elodie Schneider, Natacha Soucachet et Maya Thomas. Tous les exposants sont issus de la formation Créateur Verrier.

PRATIQUE

. du mardi au dimanche de 14h à 18h
. entrée gratuite, masque obligatoire dès 11 ans
. Boulevard André Maginot 57000 Metz

→ visiter le site dédié aux 800 ans de la cathédrale des Allemands

30 ans Cerfav ecole du verre