Fabienne

Fabienne Schneider | CVE 23

« Tu vois quand tu peux » : exposition de la 23ème promotion des Compagnons Verriers Européens ouverte au public dès le 20 juillet jusqu’au 23 octobre à la Cour des Boecklin à Bischheim (67). Vernissage le 13 juillet à 18h.

Après Eve George, Gabriel FeracciNatacha Soucachet, Elodie SchneiderAgathe Berard et Sofiane M’Sadek voici l’univers et les projets de diplôme de :

Fabienne Schneider, option soufflage

Verre de nuit

fabienneschneider-verredenuit2

fabienneschneider-verredenuit
Verre de nuit, verre soufflé, 2016. Photos François Golfier

Je suis partie de l’idée de créer des objets phosphorescents utilisables dans trois types de lieux différents : le jardin, l’aquarium et la maison ou appartement (lieu de vie).

fabienneschneider-poudre
poudre photoluminescente
fabienneschneider-poudrenoir
poudre photoluminescente

La phosphorescence et la fluorescence se rapprochent dans le sens où elles présentent le même phénomène de réaction dû à l’absorption de photons lumineux.

fabienneschneider-poudrecordon2

fabienneschneider-poudrecordon1
poudre photoluminescente mélangée au verre pour l’appliquer en cordon

fabienneschneider-poudrecordon

fabienneschneider-galetjour1

fabienneschneider-galetjour1nuit
Galets avec poudres et grains phosphorescents, et inclusions métalliques

 

fabienneschneider-dessinforme
recherche de formes
fabienneschneider-gobeletmoule
Trois moules en plâtre pour les différents modèles de gobelets à souffler, réalisés grâce à la modélisation 3D et la fraiseuse numérique du Fablab.
fabienneschneider-gobeletjournuit
premiers essais de gobelets phosphorescents à main levée

fabienneschneider-gobelet fabienneschneider-gobeletnuit

fabienneschneider-verrefiligrane

gobelet à partir de filigranes phosphorescents

fabienneschneider-verrefiligranenuit fabienneschneider-verrefiligranenuitin

Expansion

fabienneschneider-expansion17

Je suis partie d’une idée développée en première année de compagnon verrier européen sur le thème de la musicalité, de rendre visible à la vue la musique qui n’est perceptible à priori que par l’ouïe. J’ai donc choisi l’extrait d’un morceau simple avec deux pistes d’un seul type d’instrument, le piano, dans le morceau Avant-dernières pensées de Erik Satie.

fabienneschneider-expansionpartition

J’ai donc établi un vocabulaire de formes et de couleurs en verre dans le but de transcrire la musique visuellement, afin d’éveiller une synesthésie sons/couleurs-formes chez le spectateur.

fabienneschneider-expansiondessinforme
Etude de formes dans le soufflage de verre, Carnet 2015
install partition 72 dpi
schéma du coffrage contenant les pièces soufflées

 

fabienneschneider-expansion2

Dans mon travail précédent Une et Trois Partitions j’avais établi un langage de couleurs que j’ai décidé de garder tel quel pour ce nouveau projet, car après les avoir représentées sur papier elles me semblaient pouvoir être évocatives du morceau. Se situant dans une gamme de couleurs chaudes – jaunes, oranges, rouges, violets – elles évoquent la puissance de l’introduction du morceau.

fabienneschneider-expansion9

fabienneschneider-expansion3 fabienneschneider-expansion4 fabienneschneider-expansion5 fabienneschneider-expansion6 fabienneschneider-expansion7 fabienneschneider-expansion8

Moins portée sur le concept et la réflexion sur la traduction que dans Une et Trois Partitions, cette installation va dans le sens de vouloir procurer une expérience sensorielle chez le spectateur, qui est directement confronté à ses sens.

fabienneschneider-expansiondessin

 

 »Une et Trois Partitions », 2016.
Transcription en verre d’un extrait du morceau  »Avant-dernières pensées » de Erik Satie.

Contact

fabou.schneider@gmail.com
facebook.com/FabienneSchneiderGlass 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *