Elodie Schneider| CVE 23

« Tu vois quand tu peux » : exposition de la 23ème promotion des Compagnons Verriers Européens ouverte au public dès le 20 juillet jusqu’au 23 octobre à la Cour des Boecklin à Bischheim (67). Vernissage le 13 juillet à 18h.

Après Eve George, Gabriel Feracci et Natacha Soucachet, voici l’univers et les projets de diplôme de :

Elodie Schneider, option soufflage

Mnémo-type

ElodieSchneider-Mnemo-type
Mnémo-type, verre soufflé, produit cyanotype, tissu, table 2016, photo François Golfier


Définition mnémotechnique// mnémonique: processus qui aident au rappel des informations, de mieux fixer certains souvenirs (du grec mnêmonikós) _ ensemble des procédés permettant de faciliter les opérations de la mémoire; procédés destinés à aider la mémoire.

Il s’agit pour moi de faire une interaction entre pièce soufflée et cyanotype. Les éléments se lient les uns aux autres, par la lumière et par la fixation de l’ombre. Le verre par sa transparence, permet la profondeur. Le cyanotype par son procédé, fixe l’ombre sur le papier.
Cet avancement est la suite du projet Journée Type, une loupe de dentellière, objet ancien, oublié, fragilité, craquelé, l’ombre est prise à chaque heure de la journée permet une ombre qui joue avec le soleil, ainsi nous parler du temps qui passe.

ElodieSchneider-Journee-type
Journée-type, 2015, verre craquelé, rouleau papier peint, produit cyanotype

Le repas est un moment particulier qui se vit au quotidien, avec la famille, les amis. Il permet de discuter, partager, se souvenir, commémorer, fêter, etc.
J’aime pour ma part, ce moment où l’on installe la table. De prendre le temps de parler avec des personnes que l’on voit seulement en de rares occasions, le repas permet d’allier plaisir et besoin.

ElodieSchneider-Mnemo-type-detail
Mnémo-type, détail de test avant cyanotype, 2016

Tout se passe autour d’un repas, se réunir, autour d’un événement, d’un moment bien précis pour discuter, se souvenir de ce qu’il a pu se passer. C’est dans ces moments là qu’il se passe des choses, que des situations évoluent, se désagrègent. Le service à vaisselle qui se transmet de génération en génération, pour se souvenir, pour réutiliser les mêmes objets, même avec le temps qui passe.
Au final, parler tout simplement qu’autour d’un repas, une vie peut s’y passer, et pouvoir la figer, le temps d’un instant.

Lumen

ElodieSchneider-Lumen
Lumen, 2016, verre craquelé

La matière verre est captivante pour les expérimentations, pour ma part, c’est avec le craquelé que je découvre le plus de choses. Des tests, essais, expérimentations. Il y a certes une grande part d’aléatoire dans le craquelé, mon but est de -justement- pouvoir le contrôler en ayant plus de connaissances sur ce sujet. Pour cela, des essais sont nécessaire, avec beaucoup de rigueur et le meilleur contrôle possible sur les craquelures.

ElodieSchneider-Ombre de craquele
Ombre de craquelé, 2016, crayon sur papier calque

 » Voilà donc ce que je vais faire : je vais vous expliquer ce que les physiciens font réellement lorsqu’ils prédisent la manière dont la Nature doit se comporter » *
*Richard Feynman, Lumière et matière, une étrange histoire, Interéditions, 1987, 207p

Il s’agit de créer un objet qui va permettre de réaliser des projections lumineuses. Les effets produits permettront de produire un environnement différent, étonnant et unique. La pièce, réalisée en soufflage est techniquement intéressante, elle permet d’avoir une pièce unique par son craquelé. Sa forme permet de faire une projection optimale, par la source lumineuse.

ElodieSchneider-Lumen2
Lumen, évolution, photographie 1, 2016, verre craquelé
ElodieSchneider-Lumen1
Lumen, évolution, photographie 2, 2016, verre craquelé

Contact

schneid.elodie@gmail.com
elodieschneider.tumblr.com

2 réflexions au sujet de « Elodie Schneider| CVE 23 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *